Comment gérer son imposition en trading ?

Comment gérer son imposition en trading ?

Que l’on soit particulier ou professionnel, de nombreux paramètres doivent être pris en compte avant de se lancer en trading. Parmi ceux-ci figure l’imposition. Il est important de connaitre celle-ci avant de définir sa stratégie d’investissement. Il faut qu’elle soit aussi gérée convenablement pour que l’affaire soit rentable. Alors, comment gérer son imposition en trading ? Tout savoir dans cet article.

Quelle est la fiscalité qui s’applique au trading ?

En France, il existe une imposition qui s’applique aux traders indépendants. Celle-ci est différente de celle s’appliquant sur les autres activités professionnelles. Si vous êtes un trader indépendant, un taux de 30% va etre déduit de votre compte en cas d’achat d’action, de trading CFD ou de plus value immobilière. Ce taux se repartit comme suit :

·         12.8% correspond au taxe ;

·         17.2% correspond aux prélèvements sociaux

Il n’est pas souvent facile pour un particulier de comprendre la fiscalité, notamment celle du trading. Ce domaine est parfois considéré comme difficile à comprendre du fait que la loi change tout le temps. Alors, si vous cherchez à bien gérer votre impôt, l’idéal serait d’abord de vous informer régulièrement pour mieux comprendre les changements apportés par l’Etat.

  • Quand vous vous souscrivez à une plateforme de trading, vous pouvez accéder aux divers types de produits financiers. Même si chacun de ceux-ci a son propre cadre juridique, les gains qu’ils génèrent restent cependant soumis au même régime. L’application des impôts se fait de la manière suivante :
  • Les gains et les pertes liées à chaque opération doivent être notées ;
  • Un taux de 30% s’applique sur les bénéfices ;
  • En cas de perte, il est possible de les reporter sur les 10 années à venir

Si vous encaissez des pertes la première année, ne vous inquiétez pas puisque vous avez la possibilité de les reporter l’année suivante. Même si vous réalisez encore des pertes, vous pouvez les reporter ultérieurement. Il arrivera un moment que vous effectuerez un équilibre avant que vous obteniez des bénéfices. A partir de ce moment, vous commencerez à payer votre impôt.

Quels conseils pour mieux gérer l’imposition trading ?

Pour mieux gérer la fiscalité de votre trading, vous avez la possibilité de faire intervenir un gestionnaire de patrimoine. Il s’agit d’un professionnel qui peut vous accompagner dans la gestion de nombreux thèmes patrimoniaux.

Parmi les prestations qu’il propose, outre l’organisation de la succession, la préparation de la retraite ou encore l’optimisation d’une acquisition immobilière, figure l’étude d’un portefeuille de valeurs mobilières. Du fait qu’il  dispose des connaissances approfondies en imposition, il peut vous donner des conseils sur les meilleures décisions à prendre afin d’optimiser la rentabilité de votre investissement.

En effet, il existe de nombreux dispositifs et mécanismes qui permettent aux investisseurs de fructifier leurs actifs. En collaborant avec un gestionnaire de patrimoine, vous pouvez en bénéficier. Si vous envisagez de faire appel à un tel professionnel, faites bien votre choix puisqu’il en existe autant aujourd’hui. Parmi les critères importants figurent  sa notoriété ainsi que son expérience professionnelle. Vérifiez que le professionnel dispose également des connaissances solides en trading.

imposition trading