Singlefamily.fr » Professionnel » Loi pinel piège : l’est-elle vraiment ?

Loi pinel piège : l’est-elle vraiment ?

La loi Pinel est un dispositif fiscal qui a pour but de réduire l’impôt sur le revenu des investisseurs en logements neufs, si ces derniers l’ont déclaré comme résidence principale pour 6 ans minimum. Le logement doit également répondre à certaines conditions pour bénéficier des avantages Pinel.

La loi pinel a vu le jour en 2014, elle est prolongée jusqu’en 2021.

Ceux qui se lancent dans l’investissement immobilier de logements neufs auront une réduction de leurs impôts sur 6, 9 ou 12 ans selon le montant du prix d’achat du logement en question.

Pourquoi la loi pinel ?

Le dispositif a plusieurs objectifs :

  • Soutenir les investisseurs dans la location d’immobiliers.
  • Augmenter le nombre de logements par apport à la demande.
  • Faciliter les démarches pour les chercheurs de logements qui n’ont pas accès au logement social ou au marché de l’immobilier.
  • Encourager l‘investissement à faibles fiscalités.

Quels sont les pièges à éviter avec cette loi ?

Toute médaille a son revers et la loi Pinel n’y échappe pas.

Malgré ses avantages, ce dispositif compte néanmoins certains pièges et désagréments à ne pas négliger, si vous voulez vous lancer dans la location d’un bien neuf lisez attentivement ce qui suit.

voici une liste des points non négligeables qu’il faut prendre en considération pour ne pas se retrouver dans une situation qui pourra vous faire regretter vos choix :

  • Ne pas se renseigner sur les pour et les contre et se lancer tête baissée dans l’inconnu.
  • Manquer de préparation et ainsi avoir des difficultés à louer son bien.
  • Ne pas respecter les conditions qu’impose le dispositif de défiscalisation Pinel.
  • Ne pas répondre aux exigences et aux contraintes de la loi de par sa complexité.
  • Ne pas pouvoir de rembourser son emprunt (si vous êtes amené à faire un emprunt pour financer le projet) et par conséquent, faillir au bon déroulement de votre opération.
  • Tenant compte du fait que le logement loué est déclaré résidence principale en loi Pinel, il est vivement conseillé d’avoir son bien dans une zone à fort développement économique où les potentiels locataires auront envie de vivre.
  • Ne pas respecter le plafonnement des loyers.
  • Ne pas adapter son loyer au marché pour être dans la compétition et profiter pleinement des avantages de la loi Pinel.
  • Un piège à éviter à tout prix, acheter un bien sans vérifier au préalable les conditions du permis de construire.
  • Acheter un logement sans garantie financière d’achèvement extrinsèque (GFA extrinsèque), cette garantie assure l’achèvement des travaux même en cas de faillite du promoteur, elle peut être souscrite par une compagnie d’assurance ou une banque, elle protège ainsi son souscripteur de toute péripétie .

D'autres articles de la famille :