Singlefamily.fr » Maison » Comment punir un chien : quelles sont les bonnes méthodes à adopter ?

Comment punir un chien : quelles sont les bonnes méthodes à adopter ?

La punition ne doit pas devenir automatique à chaque bêtise de son toutou. Il faut que le chien comprenne qu’elle n’intervient que pour des actes donnés. Il faudrait favoriser le recours à des méthodes alternatives, à savoir :

  • Le renforcement positif : qui consiste à récompenser le chien lorsqu’il adopte un comportement positif de façon à ce que ce comportement se répète.
  • La désensibilisation : si le chien a des réactions de peur intense provoquées par un stimulus donné (un bruit extérieur intense par exemple), il convient de faire intervenir la désensibilisation. Elle consiste à reproduire le stimulus mais de façon très atténuée de façon à ce que le chien s’y habitue progressivement. S’il n’a pas de réaction disproportionnée, on le récompense.

Le recours à la punition devrait se faire quand le chien refuse de faire ce qu’on lui dit ou quand il a un comportement qui vous déplaît. Auquel cas, rien ne sert de s’emporter mais il faut plutôt observer de près son comportement déplaisant et essayer de détecter ce qui peut en être à l’origine. Il convient alors de faire son possible pour que le chien ne se retrouve pas face à des éléments susceptibles de provoquer ce comportement.

punir un chien

Quelles méthodes pour punir son chien ?

Beaucoup s’opposent à la punition des chiens, en particulier les partisans des méthodes d’éducation dites positives. Mais la punition s’avère indispensable et vous verrez que rien ne vous empêche de punir votre chien en vous y prenant en douceur.

Pour punir un chien, il est fortement déconseillé d’introduire un élément qu’il perçoit comme négatif (le forcer à adopter une posture donnée ou introduire un élément qui provoque de la peur par exemple). La punition physique est bien entendu à bannir à tout prix car elle va causer de la peur vis-à-vis de l’humain et est susceptible de rendre le chien violent. Si vous haussez le ton, le chien va avoir tendance à se cacher pour ne pas être confronté à votre réaction après avoir fait une bêtise et cela ne l’empêchera pas de la refaire surtout si vous réagissez après coup. Plutôt que d’associer votre réaction à la bêtise, il va l’associer à ce que vous faites juste avant. Par exemple, rien ne sert de punir votre chien pour une bêtise commise en votre absence car il associera votre retour à la punition.

La chose la plus adéquate à faire est de penser à retirer à votre chien une récompense. Le plus important est d’être extrêmement réactif en agissant tout de suite après qu’il ait adopté un mauvais comportement. Si le chien est puni une fois que le mal est fait, il ne comprendra pas la cause de sa punition. Il faut aussi mettre fin à la punition dès que le chien n’adopte plus ledit mauvais comportement.

D'autres articles de la famille :